Skip to main content

Home/ Tic&Travail/ Group items tagged vie privée

Rss Feed Group items tagged

Aurialie Jublin

Stefana Broadbent. L'intimité au travail. La vie privée et les communications... - 1 views

  • L’argument de productivité est d’une force redoutable : les communications privées sur le lieu de travail diminueraient la concentration du travailleur et, par là même, son efficacité et sa productivité. Stefana Broadbent porte des arguments riches contredisant cette justification : le problème serait plutôt à chercher du côté de la culture, du contrôle, de la hiérarchie et de la perception du travail. L’auteure qualifie l’argument de productivité d’irrationnel puisque des différences de confiance existent dans les organisations : alors que les communications personnelles sont fortement restreintes (voire interdites) pour les emplois peu qualifiés, elles ont libre-cours pour les cadres (considérés comme capables d’autodiscipline). Les processus de contrôle et de domination présents dans les organisations se retrouvent ainsi à travers l’usage des TIC à des fins personnelles.
  •  
    Résumé de l'ouvrage de Stefana Broadbent qui nous plonge dans une chronique contemporaine des usages intimes des TIC au sein des institutions, via des témoignages, des passages tir&s de journaux de bord, de résultats d'étude, ... L'objectif de ce livre est d'expliciter les usages intimes des différents canaux de communication : téléphone (fixe et portable), messagerie électronique, sms, discussion instantannée, Skype, Facebook… Comment les TIC sont-elles utilisées à des fins personnelles ? Dans quel but ? Pour communiquer avec qui ? À quel moment de la journée ? Quelles en sont les effets (intraindividuels, interindividuels, organisationnels) ?
Aurialie Jublin

Entre travail et vie privée: Le chien, réponse à un meilleur équilibre dans l... - 0 views

  •  
    De surprenantes expériences scientifiques révèlent que les chiens permettent d'atténuer les effets nocifs des événements stressants. Ils réduisent le niveau d'anxiété, la perception de solitude et de dépression. Meredith Wells et Rose Perrine, deux chercheurs en psychologie, ont mené une expérience au sein de plusieurs types d'entreprises. Celle-ci a révélé qu'amener son chien au travail influait positivement sur la psychologie du travailleur et l'organisation du travail. Le chien s'est avéré avoir le rôle de "lubrifiant social", améliorant les interactions et les conversations au travail aussi bien parmi les employés qu'entre les différents niveaux hiérarchiques, mais également avec les clients. Commentaire : le terme de "lubrifiant social" est peut être un concept à pousser un peu plus, en y incluant une notion Tic
1 - 2 of 2
Showing 20 items per page