Skip to main content

Home/ Tic&Travail/ Group items tagged byod

Rss Feed Group items tagged

Aurialie Jublin

Entreprise et travail en mobilité : demain, le nuage dans nos mallettes ? - 1 views

  •  
    "Bring your own device ! L'acronyme fait office d'injonction : utilisez votre smartphone au bureau, l'entreprise saura l'encadrer. Mais le BYOD fait souvent pschitt, indiquent plusieurs études. Place au cloud ?"
Aurialie Jublin

BYOD : quelle intimité pour le travailleur connecté ? - CNIL - Commission nat... - 0 views

  •  
    "Le constat est partagé par tous depuis quelque temps déjà : le numérique favorise le brouillage des frontières entre sphère privée et sphère professionnelle. Le travailleur connecté amène son travail à la maison mais il peut aussi amener sa famille et ses amis au travail (via les réseaux sociaux notamment). Ce phénomène s'illustre également dans les pratiques de BYOD (Bring Your Own Device), qui consistent à utiliser les appareils personnels (smartphones, tablettes, etc.) dans un cadre professionnel, afin de gagner en flexibilité et en confort. Le 7ème numéro de la Lettre IP de la CNIL intitulé, Intimité et vie privée du travailleur connecté : BYOD, capteurs, sécurité des données dans l'entreprise numérique, analyse les mutations en cours. Face à ce nouveau phénomène, les organisations s'adaptent et cherchent un équilibre entre sécurité et protection de la vie privée des salariés. Comment ces pratiques amènent à repenser la sécurité ? Comment gérer les besoins de salariés mobiles aux usages numériques intensifs ? Quelle est l'étendue et la légitimité du contrôle que l'organisation peut exercer sur ses employés pour des raisons de confidentialité ou de performance ? A ces questions très actuelles s'ajoutent des interrogations plus prospectives. En effet, " l'intimité professionnelle " du travailleur connecté sera analysée au travers de capteurs et d'indicateurs de performance, dans un objectif d'optimisation des ressources de l'organisation et de la productivité. Cela pourrait conduire à des formes bien réelles de surveillance permanente des salariés, de leurs performances, de leurs actions, mais aussi de leur bien-être ou de leur humeur. Il s'agit donc de construire un cadre éthique et juridique à la hauteur de ces enjeux."
Aurialie Jublin

Quand le BYOD se transforme en informatique clandestine : tristes vérités et ... - 0 views

  • Bon nombre de ces situations témoignent d'utilisateurs mécontents qui s'efforcent d'être plus efficaces devant une gouvernance et des politiques informatiques défectueuses. Dans chaque cas, je suis sûr que l'entité informatique avait des raisons valables pour refuser les demandes des utilisateurs, mais ces histoires rappellent juste à quel point les choses peuvent déraper lorsque la communication est rompue entre l'entité informatique et les utilisateurs de l'entreprise.Trop souvent, les discussions sur l'utilisation d'appareils personnels sur le lieu de travail ignorent un point fondamental : les utilisateurs contournent l'entité informatique si leurs besoins ne sont pas satisfaits.
  •  
    "Les échecs de l'utilisation d'appareils personnels sur le lieu de travail exposent les dissensions et les attentes non satisfaites entre les utilisateurs et l'entité informatique, et favorisent ainsi l'émergence d'un "shadow IT"."
Aurialie Jublin

BYOD, BYOA, PYCA, CYODE, COPE : Quel modèle choisir ? | iTPro.fr - 0 views

  •  
    "Dans la réalité, on peut distinguer un certain nombre de tendances que j'ai essayé de synthétiser dans le tableau ci-dessous. Aujourd'hui, elles sont au nombre de sept. Leur premier différentiateur concerne la propriété des objets: celle du périphérique, celle de l'application utilisée, et celle du réseau. Leur second différentiateur concerne la supervision des transactions : sera-t-elle au niveau physique ou au niveau applicatif ?"
Aurialie Jublin

BYOD : les employés commencent à mettre la main à la poche - JDN Web & Tech - 0 views

  •  
    "18% des salariés IT ont acheté un smartphone à des fins professionnelles. Le partage des coûts entre l'entreprise et l'utilisateur pour s'équiper reste peu pratiqué."
Aurialie Jublin

Le BYOD et les risques juridiques - 0 views

  • L’étude explique ainsi qu’auparavant, dans l’ère pré-BYOD, la vie privée de l’employé restait « résiduelle » vis-à-vis du matériel apporté par son patron. « Alors que dans un cadre BYOD, la vie privée devient prépondérante dans l’environnement de travail », ce qui change totalement la situation. Certes, les données qui appartiennent à l’entreprise, même sur un appareil de l’employé, restent la propriété de l’entreprise d’un point de vue juridique. Il n’y a donc pas de risque à ce niveau. Par contre, le BYOD peut entrainer des conflits au sujet du temps de travail par exemple.
  • Autre risque juridique lié au BYOD, un employé travaillant sur son propre matériel, un PC portable par exemple, pourrait avancer dans certains cas bien précis que son travail a été réalisé sur son temps personnel, et donc par conséquent que ce travail est sa propriété, et non celle de l’entreprise.
  • Du fait de cette situation, on peut ainsi bien comprendre que de nombreuses entreprises hésitent encore à se lancer dans le BYOD. En tout cas, sa généralisation totale est difficile tant cela implique un haut degré de confiance envers l’intégralité des salariés.
  •  
    "Si les risques de sécurité sont régulièrement mis en avant dès que l'on parle de BYOD (Bring Your Own Device), les risques juridiques ont une visibilité bien moindre. C'est pourtant ce volet qui pousse de nombreuses entreprises à éviter le BYOD."
julien camacho

How Fortune 500 companies are managing BYOD - Network World - 0 views

  •  
    Le point de vue transatlantique sur le phénomène croissant du BYOD, et la gouvernance mise en oeuvre par les compagnies du Fortune 500.
dkaplan

BYOD : l'Anssi s'enferme dans l'autisme | LeMagIT - 1 views

  •  
    L'agence nationale de la sécurité des systèmes d'information fustige le risque qu'introduisent les terminaux "privés-professionnels". Et MagIT ironise...
julien camacho

L'Anssi déconseille aux entreprises d'accepter le BYOD - 2 views

  •  
    Pour l'agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, l'usage des smartphones dans un environnement pro est "problématique" car "les solutions de sécurisation actuelles sont peu efficaces".
Aurialie Jublin

Vous apportez votre tablette perso au bureau ? La fin du salariat | Rue89 Eco - 0 views

  • Le mot d’ordre du PDG de cette société, Mark Templeton est clair : « N’importe quoi, n’importe où, n’importe quand. » Il s’agit de traiter le salarié comme un consommateur des données et de prendre en compte le fait qu’avec son ordinateur personnel et, de plus en plus, son smartphone ou sa tablette numérique, il va pouvoir accéder aux données de son entreprise en même temps qu’à ses propres fichiers personnels et, bien sûr, au Web.
  • cette fusion outil professionnel/appareil personnel prolonge le mouvement d’autonomisation des salariés. L’équation personnelle – compétences, réseau de relations et capacité à les utiliser dans le travail – compte toujours plus.
  • Les experts de Fing n’occultent pas les dangers de précarisation et d’exclusion pour ceux qui ne sauront pas s’adapter. Leur diagnostic retient cependant l’attention. Chaque individu devient responsable de son « employabilité » :
  • ...1 more annotation...
  • 2010-2020 sera sans doute la période charnière pour le passage d’une société hiérarchique à un système de relations ouvert qui va dynamiter les organisations des entreprises et donner davantage de pouvoirs aux individus, pour le meilleur et pour le pire.
  •  
    "Face aux aspirations à l'autonomie des salariés, les employeurs ont, jusqu'à présent, réussi à sauvegarder l'essentiel : la maîtrise de l'organisation du travail. Mais les nouvelles technologies de l'information sont en train de miner cet ordre social, en permettant la reprise en main de leur environnement de travail et de leur propre organisation par les salariés. Une sorte de re-privatisation du travail signant le délitement du salariat."
Aurialie Jublin

COPE ou BYOD: l'entreprise a plusieurs choix pour gérer la mobilité des emplo... - 0 views

  • Un nouveau choix s'est donc offert aux employés d'utiliser leurs gadgets informatiques sur leur lieu de travail, connu comme « corporate owned, personally enabled », ou COPE. Contrairement au BYOD, dans lequel les employés apportent leurs propres appareils qu'ils utilisent à des fins professionnelles, COPE est acheté par l'entreprise mais géré par les employés. COPE permet aux entreprises d'attribuer des fonctions et des permissions sur une base ad hoc, permettant ainsi un meilleur contrôle de l'utilisation de l'appareil. Outre une sécurité renforcée, COPE permet également aux entreprises et aux employés de réaliser des économies. Les employés sont souvent indemnisés pour ces appareils à usage réduit et les entreprises obtiennent de meilleurs prix grâce à des achats groupés.
  •  
    Les faiblesses du BYOD ont donné naissance à un autre modèle d'appareils achetés par l'entreprise mais activés par les employés (COPE). Dans un cas comme dans l'autre la sécurité et les logiciels de productivité peuvent également apporter une réponse à ces préoccupations.
Aurialie Jublin

Plus de 45% des salariés utilisent leur mobile personnel pour travailler - LE... - 0 views

  •  
    Plus de 45% des actifs utilisent leur téléphone portable personnel à des fins professionnelles, même s'ils possèdent un smartphone fourni par leur entreprise, selon une étude de l'institut Idate publiée le 24 octobre et menée en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.
Aurialie Jublin

New security threat at work: Bring-your-own-network - Computerworld - 0 views

  •  
    BYON is a by-product of increasingly common technology that allows users to create their own mobile networks, usually through mobile wireless hotspots. Security professionals say BYON requires a new approach to security because some internal networks may now be as insecure as consumer devices. Jim Kunick, an attorney with the Chicago law firm Much Shelist, said BYON represents a more dangerous threat to data security than employees who bring their own smartphones or tablets into the office. "The network thing blows this up completely, because it takes the data out of the network the company protects," he said. "There's no way to ensure the security of that data. People are running corporate apps and processing corporate and client data using networks that may or may not be secure.
Aurialie Jublin

Midsize Insider: Think BYOD Is Bad? Get Ready For BYON - 0 views

  •  
    Après le BYOD, le BYON - Bring Your Own Network, qui va poser bcp de question de sécurité. "Do-it-yourself networking allows people to run applications in three different cloud-based environments at one time because they're on their own network, they're on a network that they contracted with, and they're on the corporate network."
Aurialie Jublin

Au travail avec mon ordi, sinon rien - 0 views

  • selon une enquête de la société Cisco, menée en avril, 71 % des travailleurs belges utilisent un appareil privé à des fins professionnelles. Plus d'un sur cinq (21 %) estime même que pouvoir travailler à distance constitue un droit et non un privilège, résultat supérieur à la moyenne des pays du nord de l'Europe concernés par l'enquête (17 %).
  • Parmi les employés qui disposent de cet accès à distance, 43 % assurent qu'ils travaillent une heure supplémentaire, voire deux à trois heures de plus pour 38 % d'entre eux.
  • Un sondage mené cette fois par la société de sécurité Trend Micro affirme que 57 % des entreprises installées en Belgique refusent les équipements privés sur le lieu de travail. Principales raisons invoquées : la sécurité informatique et le risque de mélange entre données privées et professionnelles.
  • ...1 more annotation...
  • Ces résultats contrastent avec ceux d'une autre enquête récente, cette fois d'Aruba Networks, selon laquelle 74 % des entreprises du Benelux auraient adopté le Byod. Ce serait le meilleur résultat derrière le Moyen-Orient (80 %), ex aequo avec les pays scandinaves et loin devant la France (58 %) ou l'Allemagne (46 %). L'étude se limitait toutefois à l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique.
  •  
    Article sur le BYOD et les conséquences pour les entreprises belges
Aurialie Jublin

BYOD : pourquoi apportons-nous notre propre équipement ? - 1 views

  • Une étude iPass sur 1 100 salariés mobiles conclue notre propos: « Les employés qui utilisent un équipement mobile à la fois pour le travail et la vie personnelle travaillent 240 heures de plus que les autres. »
  •  
    Strategy Analytics a récemment révélé que les employés achètent quatre tablettes sur dix à leurs propres frais... pour les utiliser au travail. Cette statistique vient confirmer le phénomène de consumérisation rapide de l'informatique d'entreprise. Elle suggère également que la tendance Bring Your Own Device (BYOD) repose sur des motivations très fortes. Mots clés : autonomie personnelle sur le lieu de travail ; amélioration de la satisfaction au travail ; réduction des coûts pour les entreprises
Aurialie Jublin

Les Français ambivalents sur le numérique en entreprise - 0 views

  •  
    Une conception alternative de la fracture numérique semble se faire jour dans les entreprises françaises, à l'initiative et non à l'insu des salariés, qui tendent à se montrer frileux, voire démesurément prudents vis-à- vis des technologies mises entre leurs mains, notamment les terminaux mobiles.
1 - 19 of 19
Showing 20 items per page