Skip to main content

Home/ Tic&Travail/ Group items tagged bienetre

Rss Feed Group items tagged

Aurialie Jublin

L'absurdité cachée du bien-être au travail - 0 views

  •  
    Le « comblé » conjugue ainsi harmonieusement idéal du travail positif et conditions de travail satisfaisantes. Il aime son travail qui le lui rend bien. Le « gâté » n'a pas un idéal de travail fort, mais il dispose d'un emploi aux conditions favorables et satisfaisantes, ce dont il n'a pas -ou plus- conscience. Le « damné »,lui, cumule un idéal du travail négatif et une insatisfaction forte dans son emploi qui vient renforcer sa certitude que le travail n'est qu'une malédiction. C'est là que se concentrent potentiellement le plus de salariés susceptibles de souffrir du travail car ils ne trouvent que peu de protections, leur « logiciel de croyances positives » étant en piteux état. Enfin le profil de travailleur « frustré » a tellement idéalisé le travail qu'il a du mal à supporter les insatisfactions de son travail qu'il rencontre au quotidien chez son employeur, jusqu'à les vivre comme une frustration permanente. (...) Depuis Kant, on sait que les représentations sont centrales dans l'idée que l'on se fait du réel. Mieux : une représentation du réel qui active une réalité devient une réalité elle-même. Autrement dit, si l'on est persuadé que son travail est source de bien-être - à tort ou à raison, peu importe- on sera bien dans sa peau et donc plus performant, quelque soit la réalité objective de la situation. Si au contraire on est persuadé que ce même travail est source de mal-être, toutes choses étant égales par ailleurs, on sera mal dans sa peau et moins performant.
julien camacho

Les Français au bureau : pause café, réunions, stress, management... - Zevillage - 0 views

  • Les éléments et chiffres principaux à retenir : 84% des salariés se sentent bien au bureau La pause café est un rituel pour le 3/4 des Français au bureau Le collectif  est vu comme un rempart face à la crise 65% des salariés estiment qu’une réunion sur deux est inutile (80% d’entre eux ont déjà eu l’impression de « perdre leur temps ») Plus de la moitié des salariés interrogés tutoient leur supérieur direct (56%) En cas de stress, la pause s’impose (pause ou pause cigarette) La personnalisation de l’espace de travail s’avère primordiale pour les salariés (fond d’écran, bouilloire personnelle…) La vision du bureau idéal passe avant tout par un bon fauteuil et du calme (le télétravail est pratique pour cela)
  •  
    TNS Sofres vient de publier les résultats d'une enquête menée entre le 16 et le 23 janvier 2013 pour BRUNEAU, auprès d'un échantillon de 604 salariés. L'objectif de cette enquête : en savoir plus sur la vie au bureau des Français (comment ils s'y sentent, la place du manager, l'image de la pause café, la vision du bureau idéal…). Le rendu du document est plutôt sympa avec des commentaires, que l'on imagine des répondants. Il est peut être dommage qu'il n'y ait eu que 600 répondants, mais les résultats sont instructifs et pose tout de même la question du télétravail.
  •  
    TNS Sofres vient de publier les résultats d'une enquête menée entre le 16 et le 23 janvier 2013 pour BRUNEAU, auprès d'un échantillon de 604 salariés. L'objectif de cette enquête : en savoir plus sur la vie au bureau des Français (comment ils s'y sentent, la place du manager, l'image de la pause café, la vision du bureau idéal…).
Aurialie Jublin

Contrats de travail : les cadres veulent conserver leurs acquis - Creation-Entreprise.fr - 1 views

  •  
    "Les travailleurs cadres sont conscients des bienfaits qu'une plus grande flexibilité du contrat de travail présenterait en matière d'emplois. Mais seuls 35% de disent prêts à revoir les conditions de leur CDI, indique le dernier baromètre Ifop-Cadremploi."
Aurialie Jublin

L'enfer du Harlem Shake en entreprise | Slate - 0 views

  •  
    "La règle du jeu d'un mème doit pouvoir se lire dans chacune de ses productions et c'est le cas du Harlem Shake: une vidéo de 30 secondes découpée en 2 séquences égales; un protagoniste qui danse seul dans l'indifférence générale, puis l'hystérie collective. " (...) "En entreprise, le lipdub et maintenant le Harlem Shake sont devenus aussi automatiques que le baby-foot ou le séminaire en Normandie. C'est une injonction à être cool, une injonction à jouer le jeu, faute de passer pour un rabat-joie. "
Aurialie Jublin

Google: les secrets de son département des ressources humaines | Slate - 0 views

  • lorsqu’un employé meurt, Google verse à son conjoint ou partenaire la moitié de son salaire pendant dix ans. Il serait toutefois erroné de penser que Google distribue les bienfaits dans le seul but d’être sympa. POPS surveille attentivement des quantités de statistiques relatives à la façon dont les employés réagissent aux avantages octroyés: apparemment, l’entreprise ne jette pas l’argent par les fenêtres.
  • Depuis deux ou trois ans, Google a même embauché des chercheurs en sciences sociales pour étudier son organisation. Ces scientifiques –rattachés au groupe dit «PiLab» pour People & Innovation Lab– organisent des dizaines d’expériences sur les employés dans le but de connaître les meilleures réponses aux problématiques associées à la gestion d’une entreprise de grande taille.
  • Sa principale trouvaille, c’est que les managers intermédiaires servent à quelque chose, contredisant le postulat autrefois posé par les fondateurs de l’entreprise, Larry Page et Sergey Brin, selon lequel on peut faire tourner une entreprise où personne n’est le chef de personne.
  • ...1 more annotation...
  • Mieux encore, en partant du résultat de leurs recherches, les analystes ont réussi à corriger les mauvais managers. En compulsant les retours obtenus au sein de leurs équipes par les bons managers, les chercheurs ont dégagé huit grands principes. Ils paraissent évidents et plutôt vague –«un manager qui obtient un score élevé est un bon coach», «un bon communicateur» évite de «micro-manager»– mais le système des grands principes a fonctionné. Lorsque POPS a diffusé ces vérités à travers l’organisation et isolé les managers les moins performants afin de les envoyer en formation, l’entreprise a constaté une amélioration de son management.
  •  
    Comment l'entreprise américaine est devenue un endroit où il fait si bon travailler : amélioration du congés maternité pour que les femmes ne quittent plus l'entreprise (ce qui coute cher, car il faut remplacer la personne) + augmentation du bien être "En 2007, Bock décide donc de changer le système. Les nouvelles mères allaient obtenir cinq mois de congé maternité avec 100% de leur salaire, la prise en charge à 100% des cotisations retraite et maladie, et l'autorisation de répartir ces congés à la carte, afin par exemple d'en prendre une partie juste avant la date de l'accouchement. (...) De plus Google se mit à offrir les sept semaines de congé parental à tous ses salariés, partout dans le monde."
Aurialie Jublin

Carglass fait sourire ses salariés, Les nouveaux défis des DRH - 0 views

  •  
    Le spécialiste de la réparation de pare-brise a développé en interne un module de formation de trois heures, développé en interne, visant à développer une attitude positive chez ses salariés. De bons résultats au final, avec une hausse de la satisfaction client, mais aussi de la satisfaction interne.
Aurialie Jublin

Les secrets d'Octo Technology, LA PME où il fait bon travailler - 0 views

  •  
    Lauréat du palmarès français Great place to work 2 années de suite pour les entreprises de - de 500 salariés; partenaire possible de l'expédition
Aurialie Jublin

Les multiples bienfaits de la sieste au travail - 0 views

  •  
    Infographie avec des chiffres et des infos essentielles sur la sieste, notamment sur des sociétés l'ayant mis en place, sur ce que l'on en pense dans d'autres pays que les USA, sur les personnes célèbres faisant la sieste, ect.
Aurialie Jublin

Cartographie du bonheur au travail par pays - 0 views

  •  
    Cartographie limitée car elle n'indique de la pourcentage de satisfaction au travail des différents pays, sans en donner les raisons. Mais il serait intéressant de voir quels sont les particularités des conditions de travail dans ces pays, qui sont les habituels pays où il fait bon vivre : la Norvège, le Danemark, le Canada, la Suisse, ...
Aurialie Jublin

Devoir de déconnexion | La qualité de vie au travail - 0 views

  •  
    La déconnexion un droit ou un devoir ? En tout cas, en 2002, un article d'IA en parlait déjà : http://www.internetactu.net/2002/11/09/travail-tltravail-et-droit-la-dconnexion/ L'auteur développe 2 notions à l'idée de déconnexion : - le "droit à la déconnexion" à construire collectivement dans les organisations pour réguler l'usage de l'internet et en particulier de l'internet mobile puisque de plus en plus de salariés sont équipés en internet mobile. Ce droit à la déconnexion est popularisé depuis quelques années par Jean-Emmanuel Ray, Professeur de droit à la Sorbonne (Paris) - ce que j'appellerais le "devoir de déconnexion" qui renvoie à la responsabilité individuelle de préserver sa santé et l'équilibre de ses sphères de vie; aussi parce que l'usage inapproprié des TIC n'est pas seulement le résultat d'une injonction de la hiérarchie, loin s'en faut. Autre article lié sur le même site : "la déconnect attitude" http://laqvt.fr/la-deconnect-attitude
Aurialie Jublin

Sauter sa pause déjeuner c'est offrir 16 jours de travail à son employeur - 0 views

  •  
    Selon une étude britannique, ne pas prendre sa pause déjeuner revient à travailler gratuitement 128 heures par an. Pourtant, il est important de se reposer, fait remarquer un médecin à l'origine de l'étude. Mais les salariés se sentent trop coupables de s'arrêter de travailler.
Aurialie Jublin

"L'enthousiasme au travail: chance ou état d'esprit?" - LExpress.fr - 0 views

  •  
    L'enthousiasme est le premier signe extérieur du bonheur au travail dans la mesure où c'est ce qui saute aux yeux. C'est la manière dont le bonheur peut s'incarner dans un type particulier de travailleur: l'entrepreneur. Il vit pleinement dans l'action et a besoin de l'action pour vivre. C'est un homme de projets et d'initiatives qui parvient à motiver les autres de manière naturelle. Son bonheur s'exprime à travers ses paroles et ses gestes.
Aurialie Jublin

Santé au travail, entre bien-être et bien-faire : le dilemme du manager - 0 views

  •  
    Conclusion de Yvan Miossec: il faut soigner le travail car - quand les professionnels peuvent parler réellement de leur travail, cela leur fait du bien ; - les situations de travail peuvent se révéler moins impossibles qu'elles n'apparaissent ; - le travail peut redevenir favorable à la santé quand il permet l'initiative et l'exercice réel de ses responsabilités ; - les débats sur le travail sont aussi bons pour les directions d'entreprises qui redécouvrent la passion professionnelle des collaborateur. Concl. de V.D. Cosme: On peut contribuer à prévenir les risques psycho-sociaux en formant des managers à la gestion et au développement des gens, à la détection des changements de comportements et en leur laissant la possibilité d'activer certains leviers. La mise en place de groupes de discussion autour du travail, l'amélioration du cadre de travail des salariés ainsi que la participation des acteurs impliqués dans les évolutions organisationnelles sont également des leviers pour les entreprises et les organisations, en particulier en période de changement.
Aurialie Jublin

Bien-être au travail. Investir à long terme sur l'échiquier "humain" - 0 views

  •  
    Actions de Financiere de l'echiquier pour que leurs salaries se sentent bien au travail et soient ainsi plus productifs.
1 - 18 of 18
Showing 20 items per page