Skip to main content

Home/ Tic&Travail/ Group items tagged pro-perso

Rss Feed Group items tagged

Aurialie Jublin

Avec le «co-living», vous pourrez bientôt vivre sur votre lieu de travail (ou... - 0 views

  • Ce promoteur immobilier d’un nouveau genre proposera dans ces résidences un mode de vie hybride, réalisant la jonction parfaite entre travail, loisirs et vie privée. Il s’agit d’immeubles réhabilités et dont l’intérieur est réagencé pour permettre aux travailleurs indépendants de disposer d’un micro-appartement et d’espaces de travail et de vie commune. Le ménage, l’entretien et même les courses sont réalisés par le personnel, de sorte que les co-livants peuvent se concentrer exclusivement sur leur travail.
  • WeWork s’adresse aux travailleurs indépendants des secteurs créatifs et numériques ainsi qu’aux professions libérales (avocats, comptables, consultants), la «WeGeneration», qui adhèrent sans réserve au mythe high-tech californien: s’enrichir en poursuivant sa passion et en se réalisant totalement dans son travail, perçu comme une «mission» pour «changer le monde» ou à tout le moins l’améliorer.
  • Alors que la force de travail intellectuelle aux États-Unis a grossi les bataillons des travailleurs freelance, WeWork proposait non seulement le «gîte» à ces travailleurs atomisés, mais également de l’accompagnement et un sens de la communauté pour lutter contre la solitude. Les tarifs démarrent démarrent à 45 dollars par mois pour l'accès «flexible» aux espaces de travail communs, et à 450 dollars pour une utilisation à plein temps.
  • ...1 more annotation...
  • Son modèle de location (WeWork n’achète jamais ses immeubles) le rapproche de leaders de l’économie de plateforme et de mise en relation comme les célèbres Uber et Airbnb, ayant en commun de ne pas investir en priorité dans le capital matériel.
  •  
    "Le mode de vie des habitants des résidences WeLive réalisera la jonction parfaite entre travail, loisirs et vie privée. Il fallait bien que ça arrive un jour. Le dernier avatar de l'idéologie californienne, selon laquelle chacun doit se réaliser par son engagement monacal dans le travail, tout en évoluant dans des environnements sociaux à cheval entre le camp de vacances scout et l'open space, se nomme le co-living, et il est malheureusement déjà plus qu'une tendance abstraite ou qu'un hashtag creux."
Aurialie Jublin

How Technology Can Help Work/Life Balance - WSJ - WSJ - 0 views

  •  
    Smartphones have made it more difficult than ever for people to separate their jobs from the rest of their lives. It doesn't have to be that way.
Aurialie Jublin

Trop de bureau tue le boulot ? - Le Point - 1 views

  •  
    "Il est temps de déconnecter la valeur du travail du temps passé sur son lieu de travail. Dans un certain nombre de domaines, la présence physique n'est absolument plus un élément déterminant. Pendant longtemps, le besoin de cette présence physique a pénalisé les femmes qui avaient des enfants jeunes, leur disponibilité au travail - en particulier pour les cadres- était moindre que celle des hommes du même âge. Désormais, avec Internet, la possibilité de travailler à la maison peut être valorisée, à condition d'identifier les tâches et leurs coûts. Signe qui ne trompe pas, ce sont de jeunes femmes médecins, avec des enfants en bas âge, qui, en travaillant de chez elles, sont à l'origine du plus grand succès de l'édition médicale de ces dernières années : le dictionnaire "UpToDate". Régulièrement actualisé, précisément tous les six mois en contactant les meilleurs experts mondiaux, il est devenu la référence mondiale dans le domaine. Le triomphe du travail à distance !"
Aurialie Jublin

Votre présence au bureau n'est plus obligatoire | Slate.fr - 1 views

  •  
    En 2003, alors qu'elles planchaient sur de nouvelles directives de gestion des ressources humaines pour Best Buy, un important distributeur de matériel électronique américain, Cali Ressler et Jody Thompson eurent une idée révolutionnaire. Elles se demandèrent ce qui arriverait si l'on accordait aux employés une autonomie totale en échange d'une responsabilité totale. Qu'adviendrait-il si le personnel était jugé uniquement sur le travail fourni et non plus sur sa manière de l'accomplir?
Aurialie Jublin

Nouveau ! Après les congés payés et les RTT : les vacances à volonté - Le nou... - 2 views

  •  
    "Chez Evercontact, c'est tous les jours la fête du travail, potentiellement. La start-up française permet à ses salariés de prendre autant de jours off qu'ils le souhaitent..."
Aurialie Jublin

Etre tout le temps connecté : marque d'une organisation défaillante - 2 views

  •  
    "le télétravail c'est travailler dans un environnement plus propice à sa productivité, pas emmener chez soi ce qu'on n'a pas eu eu le temps de faire au bureau."
Aurialie Jublin

Déconnecter le week-end, ce sera bientôt une obligation - Europe1.fr - 2 views

  •  
    "STOP LES E-MAILS - Des syndicats se sont mis d'accord avec le patronat pour "déconnecter" les salariés des sociétés d'ingénierie et de conseil."
Aurialie Jublin

DÉTOX - Contre le burn out, des salariés bientôt privés d'e-mails en dehors d... - 1 views

  •  
    "D'après le quotidien belge L'Echo, Siemens et Total envisageraient de signer d'ici quelques semaines un accord qui rendra impossible l'accès aux messageries et à leurs intranets en dehors des horaires de bureau."
Aurialie Jublin

15 engagements pour l'équilibre des temps de vie - Ministère Droits de la Femme - 2 views

  •  
    15 conseils pratiques pour bien gérer les temps de vie
Aurialie Jublin

How Freelancers Are Redefining Success To Be About Value, Not Wealth | Co.Exist - 0 views

  • Time is a new currency, and successful freelancers manage, save, and spend it wisely.
  • Independent workers value community, because collaboration and camaraderie are more than warm and fuzzy feelings--they’re the foundation of success in the emerging independent economy.
  • Freelancers value eating healthy, going to the gym or practicing yoga, meditating to reduce stress, and working in spaces with plenty of light and fresh air. For a freelancer, success in work means being healthy enough--physically and mentally--to enjoy life.
  • ...2 more annotations...
  • Freelancers are shaping the new economy. As flexible schedules and ubiquitous communication become the norm, the work-life balance that we’ve always struggled for is becoming achievable. As community and teamwork become more necessary than ever to thrive, the lonely, closed-off cubicle will make way for meaningful collaboration. And as the demand for healthy food and workspaces increases, industry will increasingly connect corporate profits and social good.
  • The American workforce is changing, and the definition of success is changing with it. For freelancers, freedom in work, health in life, and community in both are the ticking hands on the new gold watch.
  •  
    "The old model of slaving for 40 hours a week in exchange for a paycheck is eroding. When you can control your own time, you can control your own well-being--and that might be worth more than money."
Aurialie Jublin

Challenges (18/11/2013) - Comment les entreprises veulent supprimer le code du travail - 0 views

  •  
    L'association Entreprise et Progrès veut en finir avec "le tabou du temps de travail qui paralyse le dialogue social". Son idée: se pencher sur le temps de la vie (pro et perso) 7 jours sur 7.
Aurialie Jublin

Les jeunes médecins veulent mieux concilier vie professionnelle et vie privée - 0 views

  •  
    Enchaîner les gardes sur plusieurs jours, faire passer sa vie professionnelle avant sa vie de famille... les nouveaux médecins n'en veulent plus. Rien à voir avec la génération précédente. C'est ce que révèle une étude publiée jeudi 20 juin par le Syndicat des internes des hôpitaux de Paris (SIHP) et la Sofres.
Aurialie Jublin

Un management "façon puzzle" - LeMonde - 0 views

  •  
    "Définir des responsables de tâches-clés", et non plus de fonctions générales, comme directeur marketing ou financier... Pour que "l'entreprise ressemble davantage à un puzzle qu'à une pyramide", dit-elle. Et que chacun puisse ainsi mieux gérer son temps."
Aurialie Jublin

Cyber-flânerie : j'avoue, je surfe perso au bureau | Rue89 Eco - 0 views

  • Au bureau, le travailleur américain moyen passe entre 60 et 80% de son temps en ligne à faire autre chose que travailler, selon une étude réalisée par des chercheurs universitaires américains. En France, ce serait autour de 60% également. Plus précisément, en moyenne, les salariés passent 1 heure 30 sur Internet chaque jour, dont 52 minutes pour un usage personnel, en 2011, selon l’une des seules études [PDF] sur la question.
  • Laurence a plus de 30 ans. Les chercheurs américains aurait pu le deviner : les étudiants et les plus jeunes salariés utilisent davantage les réseaux sociaux que leurs aînés et trouvent normal de le faire pendant leur temps de travail, même si cela n’a rien de professionnel, révèle l’étude. Les moins jeunes, en revanche, flânent plutôt utile : ils vont voir leur compte en banque, réservent des billets de train, règlent des problèmes administratifs, etc.
  • La plupart des très grandes entreprises et des administrations françaises font plus simple : elles filtrent. A l’échelon inférieur, 70% des entreprises de plus de 500 salariés ont mis en place une telle solution, et 30% des entreprises de 250 salariés, selon Olfeo. Pour limiter les flâneries et le risque juridique (pour le téléchargement par exemple).
  • ...2 more annotations...
  • « Il faut voir que, dans les bureaux, les salariés passent 8 à 10 heures par jour devant leur écran. Ils n’ont plus besoin d’aller dans le bureau d’à côté chercher une réponse, ni un dossier, ils croisent donc moins de collègues. Ces temps sociaux et de respiration disparaissent. Ils les récupèrent sur l’ordinateur, en flânant. »
  • « Une partie de ce temps est nécessaire au repos, à l’échange, à la récupération, voire à la réflexion. Mieux vaut ne pas y toucher. Le salarié risquerait de moins bien travailler. »
  •  
    "Voilà, j'ai cyber-flâné. Je ne suis pas la seule apparemment. Et les entreprises commencent à se pencher sur la question, plutôt pour s'en inquiéter, et pas toujours avec succès. Mais est-ce si grave, de divaguer sur le Net ?"
Aurialie Jublin

Surfer une heure par semaine au travail n'est pas toujours abusif - 0 views

  •  
    Le salarié à temps partiel (30 heures hebdomadaires) consultant, sur son lieu de travail, des sites Internet sans rapport avec son activité professionnelle pendant environ une heure par semaine mérite-t-il toujours un licenciement pour cause réelle et sérieuse ? Non, vient de trancher la cour d'appel de Bordeaux.
Aurialie Jublin

Génération Y : pas de frontière entre boulot et vie perso - LEntreprise.com - 0 views

  •  
    "La limite entre vie professionnelle et vie personnelle semble plus ténue chez les jeunes de 25 à 30 ans. Une attitude expliquée par l'usage des réseaux sociaux, selon un sondage publié ce lundi 25 février. "
Aurialie Jublin

Travailler chez soi le soir : forcément un stress ? | Rue89 Eco - 0 views

  • « Le matin, on met son armure, on entre dans la peau de la personne professionnelle, en écoutant les nouvelles à la radio, en s’habillant, en se maquillant éventuellement, en se remettant à penser au travail, etc. La lecture des mails sur le smartphone peut avoir cette fonction-là aussi. Elle peut jouer ce rôle de mise en situation, de transition. »
  •  
    Quand on a un bureau et un employeur, travailler chez soi, le soir tard, voir le week-end, témoigne d'une surcharge de travail, d'une mauvaise organisation ou d'un certain masochisme. Forcément ? Les outils numériques rendent poreux la frontière qui sépare notre vie professionnelle de notre vie personnelle : et si c'était, parfois, pour le meilleur ? C'est sur ce terrain que nous avons voulu emmener les auditeurs et les lecteurs pour le troisème épisode du partenariat entre l'émission de France Culture Place de la toile et Rue89, diffusée samedi.
Aurialie Jublin

Working Dads : un père sur deux est tenté par le télétravail - Terrafemina - 0 views

  •  
    Les pères actifs se verraient bien passer plus de temps à la maison. D'après une grande enquête CSA-Terrafemina, 46% d'entre eux pourraient choisir le télétravail pour améliorer leur vie de famille, et 63% aimeraient pouvoir aménager leurs horaires pour passer plus de temps avec leurs enfants. Un changement de mentalité qui soulève pourtant des freins et des interrogations. Le marché du travail est-il prêt à soutenir ces « Working Dads » ?
1 - 20 of 31 Next ›
Showing 20 items per page