Skip to main content

Home/ Tic&Travail/ Group items tagged capteur

Rss Feed Group items tagged

Aurialie Jublin

Capteurs en entreprise: une meilleure collaboration ou une meilleure surveillance? | L'... - 1 views

  • Déjà présents en magasin afin de contextualiser l’expérience client indoor et redonner de la valeur à l’espace physique, les Beacons, ces mini-capteurs bluetooth basse consommation, veulent s’installer en entreprise et bâtir les prémisses de la "smart company". Apple, l’un des groupes ayant testé le premier cette technologie a ainsi décidé d’équiper les entreprises de ses ibeacons. Non pas pour surveiller de près les aller-venues des employés mais plutôt pour améliorer la collaboration en entreprise.
  • Dans le cas d’une réunion, toutes les personnes y assistant recevront une notification sur leur smartphone avec les informations de l’intervenant qu’il aura souhaité partagé avec eux. Les employés peuvent cependant contrôler ce qu’ils partagent en fonction des salles de réunion dans laquelle ils se trouvent. De plus, Robin permet aussi de partager du contenu: un document sur un compte Dropbox peut être synchronisé sur tous les appareils présents dans la salle à l’entrée même de la personne possédant le compte, facilitant ainsi le travail d’équipe.
  •  
    "Une startup basée à Boston développe une application destinée à suivre les actions des employés grâce à des capteurs sans fils placés dans les espaces de travail."
Aurialie Jublin

La biométrie pour surveiller les développeurs qui créent des bugs - Numérama - 0 views

  • Ils ont ainsi mené l'expérience auprès de 15 développeurs dont l'attitude au travail était constamment surveillée par des capteurs permettant d'enregistrer les mouvements oculaires et la taille de la pupille (eye-tracking, ou oculométrie), de mesurer leur activité électrodermale (en clair, savoir à quel point le développeur est en sueur), et leur activité neuronale par électro-encéphalographie. Ces trois types de capteurs devaient permettre aux chercheurs de déterminer les moments dans lesquels le codeur ressentait une difficulté particulière, pour ajouter automatiquement des marqueurs et déterminer quels bouts de code devraient être relus à tête froide, voire revus par d'autres développeurs.
  • Accessoirement, leurs travaux pourraient permettre aux DRH de savoir quels sont les développeurs qui ont le plus de sang froid dans leur travail, pour les affecter aux programmes les plus complexes à développer, ou au contraire pour casser l'évolution des développeurs qui atteignent trop vite leurs limites.
  •  
    "Des chercheurs de Microsoft proposent de mettre au point des outils de débogage qui anticipent sur les erreurs réalisées par les développeurs, en analysant leur état d'esprit au moment de la rédaction du code source, grâce à la biométrie."
Aurialie Jublin

How Sensors and Social Data Can Improve the Office | MIT Technology Review - 2 views

  •  
    Résumé IA : Ben Waber, auteur de "People Analytics: How Social Sensing Technology Will Transform Business", revient pour la Technology Review sur comment augmenter la réalité sociale sur nos lieux de travail. Que se passe-t-il quand l'espace de travail, les murs qui séparent les gens, voir même la machine à café sont déterminés par les données ? Il revient sur un vieux projet du MIT, Augmented Cubicle - http://fab.cba.mit.edu/classes/MIT/863.09/people/ben/project4.html - qui avait pour objet d'influencer la dynamique sociale dans le lieu de travail via une installation favorisant les échanges distants. A l'heure où les interactions sociales deviennent plus faciles à mesurer, le prochain défi est de trouver comment utiliser ce que nous apprenons des données comportementales pour influence ou améliorer les échanges entre collègues au travail. Ben Waber, à la tête de Sociometrics Solutions - http://www.sociometricsolutions.com - une spinoff du Medialab du MIT dont nous avons souvent parlé, utilise des badges pour monitorer les employés de sociétés clientes. Ces données ont ainsi montré que ceux qui mangent dans des groupes plus nombreux, ont tendance à être plus productifs. Le ton de la voix, la fluctuation de son volume, sa rapidité peut prédire combien une personne sera persuasive dans ce qu'elle dit. Sachant cela, le travail de Sociometric solutions est désormais de regarder comment peut-on indiquer à quelqu'un de moduler sa voix pour être plus persuasif ? Comment peut-on organiser des réunions afin quelles permettent de mieux mêler les gens ? Faudra-t-il imaginer demain des machine à café robot itinérantes pour permettre aux groupes de mieux se rencontrer ? Faudra-t-il imaginer demain des robots lents comme SlothBots - http://www.arch-os.com/projects/slothbots/ - qui viendront subtilement refermer une conversation d'un groupe des autres travailleurs ? Est-il éthique d'utiliser des technologies d
1 - 4 of 4
Showing 20 items per page