Skip to main content

Home/ Tic&Travail/ Group items tagged activité

Rss Feed Group items tagged

Aurialie Jublin

Politique de l'emploi : vers la "société fluide" ? - 1 views

  •  
    Les réformes de l'assurance chômage et de la formation professionnelle dessinent une ligne politique, où la frontière entre les différentes formes de l'emploi et entre l'activité et le chômage tendent à s'estomper. S'achemine-t-on vers une société fluide ?
Aurialie Jublin

Ils ont plusieurs métiers : slasher, mode d'emploi - L'Obs - 0 views

  •  
    "Clown ET agriculteur, informaticien ET caviste… Cumuler petits boulots ou passions à temps partiels mène parfois au burn out ou au découvert à la fin du mois. Quelle est la recette pour ne pas devenir slasher à moitié ? Témoignages."
Aurialie Jublin

Fitcoin, faites du sport pour de l'argent -... - A lire ailleurs - 0 views

  •  
    "Si l'activité physique des individus commence à être lucrative pour certaines entreprises, alors peut-être va-t-il falloir la considérer comme un travail". 
Aurialie Jublin

Travail et nouveaux modèles économiques : quels futurs ? - France Management ... - 1 views

  •  
    "Le 23 avril dernier, Metis organisait avec la Société Française de Prospective et Cap Digital une journée exploratoire sur le thème « Les nouveaux modèles économiques : vers une déconnexion du revenu/travail ? ». Impliqué dans l'organisation et l'animation de l'une des trois table-rondes, je ne prétends pas en faire le compte-rendu. Mais voici quelques choix personnels, quelques graines semées par les intervenants, qui me semblent les plus fructueuses pour les lecteurs de Metis intéressés par l'étonnante capacité de transformation que manifeste le travail."
Aurialie Jublin

Les machines feront de nous tous des intermittents - France Culture - 0 views

  •  
    "Ce qu'on craignait depuis la fin du 19ème siècle est en train de se produire, dit Lanier, des machines et des programmes occupent une partie des emplois qui étaient ceux de la classe moyenne, accroissant le fossé entre un prolétariat toujours nécessaire à l'économie numérique et l'élite de cette même économie. La solution de Lanier est intéressante : que le simple fait d'être internaute soit rémunéré, car après tout, en fournissant des données à des entreprises qui ensuite les monnaient, nous créons de la valeur. La solution est très différente du revenu de base inconditionnel mais le constat n'est pas éloigné : le travail change, il faut imaginer de nouvelles formes de rémunération. Ne retrouve-t-on là une question qui est centrale dans l'intermittence : comment rémunérer ce qui est échappe aux vieilles définitions du travail ? Comment penser et caractériser qui est entre le travail ? Est-ce que le chômage est toujours de l'inactivité ? Parfois, on regrette (mais comme on le regrette à d'autres moments de la vie politique, quand on parle des retraites par exemple), que ces discussions ne soient pas l'occasion d'un vrai débat sur le travail, sa nature et son avenir. Car par bien des aspects, l'intermittence pourrait être un laboratoire permettant d'anticiper les mutations que va nous imposer la technologie, plutôt qu'un statut dont on a l'impression que beaucoup aimerait voir le disparaître."
Aurialie Jublin

Comment le client a été mis au travail - 1 views

  • Les clients actuels ne sont pas seulement des travailleurs volontaires, ils sont poussés à l’être : la file d’attente (dans les fast-foods, par exemple) les met sous pression et les oblige à agir rapidement sous peine de ressentir gêne et inconfort face aux réactions de celles et de ceux qui attendent. L’on a affaire à des quasi-employés, gratuits et peu syndiqués, qui, une fois bien socialisés, assurent le bon comportement des autres clients et des employés. Certains clients vétérans, face à l’incompréhension de clients novices perdus devant une caisse automatique, peuvent apporter leur expertise.
  •  
    "Désormais, les clients ont été mis au travail et coproduisent les services : il faut porter son plateau, amener ses livres à la caisse, verser soi-même l'essence. Pour certaines entreprises, ce travail gratuit fut à la source de gains de productivité gigantesques, en éliminant certaines tâches et certains salariés. Aujourd'hui, les start-up peuvent être de simples interfaces électroniques qui mettent en relation, sans l'intermédiation de salariés de vente ou de contact, deux types de clientèle (par exemple pour sous-louer un logement)."
julien camacho

Travailleurs pauvres : le rapport Sirugue propose une « prime d'activité », A... - 0 views

  •  
    Dans un rapport remis lundi à Jean-Marc Ayrault, le député PS Christophe Sirugue propose de créer une « prime d'activité » pour remplacer les actuels dispositifs d'aide aux travailleurs pauvres, RSA-activité et Prime pour l'emploi. Elle serait de 215 euros par mois au maximum, pour une personne gagnant 0,7 smic.
Aurialie Jublin

"Une idée, un boulot" : le garagiste qui apprend à ses clients à réparer leur... - 1 views

  •  
    Yann Raguenes, un jeune mécanicien automobile de 27 ans, a ouvert "Un garage et vous ", à Les Sorinières, près de Nantes, où il met à la disposition de ses clients, ses conseils et son matériel.
Aurialie Jublin

Et si on taxait le travail non rémunéré ? - Europe1.fr - 0 views

  •  
    Proposition envisagée en Finlande
1 - 10 of 10
Showing 20 items per page