Skip to main content

Home/ FuturEduc/ Group items tagged professeurs

Rss Feed Group items tagged

merryaile

Pourquoi les enseignants font grève - 0 views

  • ne peut être généralisé, surtout si cela doit se faire sur le mode de l’injonction.
  • Spécialistes de leur discipline avant tout, beaucoup disent ne pas avoir été formés à ces méthodes.
  • L’autonomie.
  • ...11 more annotations...
  • une dégradation des conditions de travail, dans la mesure où ils nécessitent un temps de préparation, de coordination entre collègues, qui n’est pas prévu dans la réforme.
  • Le latin et le grec se retrouveraient ainsi « mis en concurrence » avec d’autres disciplines
  • offre éducative à géométrie variable
  • A compter de la rentrée prochaine, le latin et le grec ne seront plus une option à part entière. Ils seront enseignés via l’EPI « langues et cultures de l’Antiquité ».
  • cette autonomie comme le moyen de mieux s’adapter aux besoins des élèves, mais beaucoup d’enseignants l’entendent plutôt comme un principe libéral, redoutant que des « pouvoirs accrus » soient donnés aux chefs d’établissement.
  • par l’apprentissage « par tous les élèves » d’une seconde langue vivante dès la 5e
  • leur maintien en 6e pour les élèves qui ont appris au primaire une autre langue que l’anglais.
  • Chez les professeurs d’allemand, pour qui ces sections ont permis, depuis dix ans, d’enrayer la chute des effectifs dans cette discipline, l’inquiétude demeure.
  • SNUipp-FSU
  • des salaires
  • Le syndicat majoritaire rappelle que le salaire de la profession est parmi les plus bas d’Europe
  •  
    Remise en cause des projets interdisciplinaires : imposés, sans heures de travail supplémentaires pour la préparation prévues pour enseignants, enseignants pas formés à cette manière de travailler. Remise en cause de la réduction des fonds pour le latin et de la diminution des classes bilingues. Professeurs du primaire demandent une augmentation : 16% moins bien payés que collègues européens
1 - 1 of 1
Showing 20 items per page