Skip to main content

Home/ Tic&Travail/ Group items tagged entrepreneuriat

Rss Feed Group items tagged

Aurialie Jublin

Exploite-toi toi-même - La Vie des idées - 0 views

  • l’ambivalence du dispositif, pris entre entrepreneuriat et workfare, entre « patronat et économie de survie », est bien mise en évidence. « Politique d’insertion » pour la gauche, politique de soutien à l’indépendance pour la droite, la construction du régime de l’auto-entrepreneur s’opère grâce à ces alliances improbables dont le néolibéralisme a le secret, de la droite libérale aux associations d’insertion par l’activité économique.
  • Pour l’essentiel issus du salariat, ces « néo-indépendants » se démarquent largement de la population des indépendants par leur absence de capital initial et de transmission familiale. Mais là aussi l’ambivalence est de mise. L’auteure observe en effet dès le départ une pluralité des usages de ce régime, caractérisée par une « bipolarisation entre une minorité d’usages de type bonus, et une majorité de situations précaires, voire de mobilité sociale descendante »
  • En testant l’hypothèse d’une « libéralisation de la société par le bas » et en observant au plus près le quotidien des auto-entrepreneurs et de leurs pratiques, elle s’intéresse in fine à la manière dont ce régime participe plus largement d’un nouveau mode de gouvernement des conduites, un mode néolibéral au sens de Foucault. Sarah Abdelnour reprend à son compte ce passage des cours au Collège de France où ce dernier suggère que c’est « la vie même de l’individu – avec par exemple son rapport à sa propriété privée, son rapport à sa famille, à son ménage, son rapport à ses assurances, son rapport à sa retraite » qui ferait de lui « comme une sorte d’entreprise permanente et d’entreprise multiple ». Foucault se joint donc à Bashung pour éclairer le titre du livre…
  • ...2 more annotations...
  • Cette offensive contre le salariat, les concepteurs même du régime de l’auto-entrepreneur ne s’en sont d’ailleurs jamais cachés, comme le souligne à plusieurs reprises Sarah Abdelnour. « Cela abolit d’une certaine manière la lutte des classes », écrivaient ainsi Hervé Novelli et Arnaud Floch en 2009 : « Il n’y a plus d’“exploiteurs” et d’“exploités”. Seulement des entrepreneurs : Marx doit s’en retourner dans sa tombe. » 
  • L’analyse de l’acceptabilité, voire de la désirabilité d’une condition, au bout du compte, plutôt précaire, conduit la sociologue à des réflexions intéressantes sur la « double vérité du travail » et sur l’auto-exploitation qui mobilisent Bourdieu, Gramsci et Burawoy, et plus largement sur le statut de la parole des enquêtés dans l’analyse sociologique.
  •  
    "Au prisme de l'auto-entreprise, la sociologue Sarah Abdelnour révèle les dynamiques de fragilisation du salariat. Elle en explore les différentes facettes, depuis ses enjeux idéologiques et politiques jusqu'aux réalités vécues par des acteurs qui ne distinguent plus leurs clients de leurs patrons."
Aurialie Jublin

Perte d'emploi : pourquoi ne pas former les salariés à devenir des entreprene... - 1 views

  •  
    "Lors d'un plan social ou d'un plan de départ volontaire, les salariés qui le souhaitent pourraient suivre une formation entrepreneuriale pour maximiser leurs chances de retrouver une activité."
Aurialie Jublin

Les étudiants vont désormais pouvoir concilier études et création d'entreprise - 0 views

  •  
    "Grâce au statut d'étudiant-entrepreneur, qui va être mis en placedès la rentrée, le parcours des jeunes entrepreneurs va être facilité."
Aurialie Jublin

Emploi et croissance : l'avenir appartient à ceux qui start-up - 0 views

  •  
    "Neuf brillants jeunes créateurs d'entreprises technologiques européens lancent un Manifeste des start-up. L'objectif : faire de l'esprit d'entreprise numérique un véritable levier de croissance et d'emploi. Le potentiel semble immense. "
Aurialie Jublin

Entrepreneuriat collaboratif 2.0 : des PME créent une école d'entrepreneurs ,... - 1 views

  •  
    "Le réseau de PME Galilé lance une plateforme Internet destinée à faire émerger des projets de création ou de reprise d'entreprise innovants. Leurs créateurs pourront bénéficier d'un programme de formation spécifique. Les candidatures sont ouvertes !"
Aurialie Jublin

Autoentrepreneurs : « Pour moi, ce statut a été une révolution » | Rue89 Eco - 0 views

  •  
    Témoignages sur les avantages du statut d'autoentrepreneur : - Se créer un travail à défaut d'en trouver - Eviter le RSA - Avoir des horaires flexibles - Ne pas subir les contraintes imposées par un employeur - Compléter sa retraite - Arrondir ses fins de mois - Ne plus travailler au noir - Apprendre de nouvelles compétences - Payer ses charges après avoir encaissé ses recettes - Créer ou maintenir une activité Mais - Effet pervers : une concurrence déloyale pour les intermittents, pas forcement pour les artisans
Aurialie Jublin

Dominique Depoortère (Quinte et sens) : "Les entrepreneurs peuvent utiliser n... - 0 views

  • On est en plein boom de l'open source dans le secteur informatique. Nous avons tenté d'exporter cet état d'esprit libre au monde de la vente, c'est pour ça que le projet décolle.
  •  
    L'entrepreneur entend bousculer le secteur de la franchise, avec un nouveau concept : la freechise. Avec son entreprise Quinte et sens, fondée en 2002, Dominique Depoortère a conçu une marque totalement libre de droits... "L'entreprise qui porte le projet, Quinte et sens, commercialise des accessoires siglés du logo "Café" : gobelets en carton de différentes tailles, sachets de sucre... Tout ce qui permet de vendre des cafés à emporter. Les entrepreneurs peuvent les acheter chez nous, mais ils n'ont aucune obligation."
1 - 8 of 8
Showing 20 items per page