Skip to main content

Home/ Cinéma et Philosophie/ Group items tagged Musique

Rss Feed Group items tagged

d m

La musique au cinéma - 1 views

  •  
    On examinera ici successivement le rôle historique de la musique pour les films muets (partie 1) tout en soulignant combien aujourd'hui la musique est souvent utilisée contre ces films muets (partie 2). La musique de film ne devient moyen de mise en scène qu'avec le film sonore (partie 3), trouve un plein épanouissement dans le film musical (partie 4) et reste souvent inoubliable grâce à quelques chansons ou morceaux musicaux célèbres de films (partie 5). Nous concluerons par la représentation des musiciens au cinéma (partie 6)
d m

LA HAINE, de M. Kassovitz - Phénoménologie du point de vue de la musique. - 1 views

  •  
    Depuis La Haine, jamais, à mon humble avis, aucune œuvre de Kassovitz n'est parvenue à atteindre un tel degré de spontanéité et de virtuosité (finalement, même L'Ordre et la Morale m'a relativement déçu.). A cette époque, vous colliez une caméra sur l'épaule de Kassovitz et il en faisait un usage transcendantal, bien supérieur à ce que pouvait livrer le commun des réalisateurs hexagonaux. La preuve en est ici avec cette séquence magistrale et paradigmatique de cinéma (1 mn 30 sec) qui, quelques dix-sept ans plus tard, ne cesse de m'impressionner : Cut Killer, dans son propre rôle, ouvre la fenêtre et balance le son (« Nique la police »). Ce faisant, c'est toute une démonstration de ce que le cinéma peut avoir de magiquement perceptif à laquelle on assiste, un cheminement sans point de vue personnifié sinon celui d'une « perception pure ».
d m

Cinéma et sociologie politique - 3 views

  •  
    Ce cours a pour objectif d'ouvrir un espace de réflexion sur la pratique artistique selon différentes problématiques liant pratique artistique, politique et société(s) : la fonction de l'art et de l'artiste dans les différents types de société; la reconnaissance et la légitimation de l'oeuvre; le rapport aux publics; les relations avec les institutions; les motivations des mouvements sociaux dans le champ social et politique de l'art; l'analyse historique des divers engagements politiques de la pratique artistique, notamment à travers les cas de la musique et du cinéma. Des études de cas illustrent les concepts abordés. Frédéric GIMELLO-MESPLOMB, Maître de conférences
d m

LE CINEMA ET LE SURREALISME - 2 views

  •  
    Très tôt le cinéma a fasciné André Breton et ses amis. Si la musique a toujours laissé indifférents les membres du groupe surréaliste, si la peinture s'est imposée presque tardivement, le cinéma s'est trouvé, avant même que le groupe ne soit constitué, l'objet d'un culte fervent.
d m

« Le cinéma face à l'histoire » - Dossier de présentation - 2 views

  •  
    Une fascination immédiate De même que les mondes futurs ou imaginaires, les mondes passés ont toujours fasciné le cinéma. Avec leurs décors grandioses, leurs costumes chatoyants (on parle souvent de « films en costume » pour souligner leur importance), les films historiques offrent une promesse de grand spectacle et de dépaysement immédiat. A côté de son célèbre Voyage dans la lune et autres fantasmagories, George Méliès tourne ainsi une Cléôpatre et une Jeanne d'Arc. Mais ce sont deux films produits la même année qui par leur succès vont marquer leur temps et célébrer les noces du couple « cinéma et histoire ». L'Assassinat du duc de Guise (1908) d'André Calmettes est à la fois l'une des premières tentatives de reconstituer une scène historique, et le premier « film d'art », pour reprendre le nom de la société qui le produit : il a été écrit par un académicien, interprété par des comédiens de la Comédie Française, mis en musique par Camille Saint-Saëns. Son succès va sortir le « cinématographe » des baraques de foire et du mépris dans lequel le tiennent les intellectuels, et constituer le film historique comme un genre à part entière. Au même moment Luigi Maggi tourne en Italie Les Derniers Jours de Pompéi (1908), premier avatar d'un genre, le peplum, qui va faire les beaux jours du cinéma italien (Cabiria de Giovanni Pastrone, 1918) puis américain (voir les fresques bibliques de Cecil B. de Mille).
d m

Le site de Michel Chion - 5 views

  •  
    Vous trouverez dans cette section des cours initialement destinés aux étudiants de l'université Paris 3, mais que tout un chacun peut lire et y trouver pistes d'analyse et de réflexion sur le cinéma.
1 - 6 of 6
Showing 20 items per page