Skip to main content

Home/ Etudiants & Jeunes professionnels/ Group items tagged Famille

Rss Feed Group items tagged

Veille & Documentation

Le Vatican lance un site spécialisé sur l'éducation sexuelle des jeunes - Sex... - 0 views

  •  
    "Le Vatican a lancé récemment un nouveau site spécialisé sur l'éducation sexuelle des jeunes, intitulé "le lieu de la rencontre". L'initiative est promue par le Conseil pontifical pour la famille, avec la contribution de Mgr Mario Iceta, évêque de Bilbao (Espagne) et président de la sous-commission pour la famille et la défense de la vie de la conférence épiscopale espagnole. Le site propose un véritable cours en cinq langues, sur l'amour et la sexualité des jeunes. Il se base sur une métaphore générale, celle de la tente de camping, et se divise ensuite en 6 unités (tente, tige et bâtons, piquets, etc.). Chaque unité propose des fiches pour l'enseignant et pour l'élève. Cette formation, qui s'appuie aussi sur une liste d'extraits de films, a pour but de proposer "un itinéraire d'éducation à l'amour qui aide les jeunes à découvrir la beauté du don de soi réciproque et la recherche du bonheur à travers le don du corps et de l'esprit", est-il expliqué en introduction."
Veille & Documentation

Belfort - Etudiant Famille Amie - 0 views

  •  
    "Tu es ETUDIANT… Tu es loin de ta famille? Tu as besoin de bons plans locaux ? Tu as envie de vivre un temps en famille, de partager ta foi, d'écouter, d'être écouté… ETUDIANT-FAMILLE-AMI est pour toi!"
Veille & Documentation

DREES - Les valeurs des jeunes adultes, leur perception de l'avenir et de la protection... - 0 views

  •  
    La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) publie trois études sur les valeurs, jugements et opinions des jeunes en France et en Europe, dans la collection « Les Dossiers de la DREES ». Elle mobilise pour cela dix années de son Baromètre d'opinion sur la protection sociale, et s'appuie sur les réponses de près de 8 000 jeunes de 18 à 29 ans, interrogés entre 2004 et 2014. À l'encontre des idées reçues, les jeunes Français sont globalement optimistes pour leur avenir, et dans des proportions bien plus fortes que leurs ainés : 65 % des moins de 25 ans contre 46 % des 50-54 ans. De même, si 44 % des jeunes Français de moins de 25 ans pensent avoir une moins bonne situation que leurs parents au même âge (tendance en hausse depuis la crise économique), ce sentiment de « déclassement intergénérationnel » est plus faible que chez les 25-50 ans. Les jeunes Français sont néanmoins toujours bons derniers au palmarès des optimistes en Europe, dépassés même par les jeunes des pays les plus touchés par la crise (Espagne, Portugal). Des clivages apparaissent en outre avec, d'un côté, les jeunes en cours d'études ou en emploi et diplômés du supérieur, les plus optimistes pour leur avenir, et de l'autre, les jeunes les moins diplômés et les précaires, qui le sont le moins. Famille, genre, immigration : les jeunes défendent des valeurs d'ouverture Les jeunes Français sont plus favorables que leurs aînés à l'égalité des rôles entre les femmes et les hommes, plus tolérants aux nouvelles formes de couples et de familles et rejettent globalement l'ensemble des stéréotypes de genre, à l'opposé des plus de 65 ans dont les opinions diffèrent très fortement. Neuf jeunes sur dix sont en désaccord avec le modèle traditionnel de la femme au foyer s'occupant des enfants, et tout autant avec l'idée de privilégier l'emploi des hommes à celui des femmes. De mêm
Veille & Documentation

Famille Chrétienne lance une appli décalée et catholique pour les jeunes - Je... - 0 views

  •  
    "Qu'est-ce qui est rose, insolite, catholique et qui tient dans la poche ?... Réponse : Pearl by Famille Chrétienne, la nouvelle application pour smartphone, destinée à la génération décomplexée et assumée des jeunes chrétiens entre 18 et 35 ans"
Veille & Documentation

Une maison pour étudiants, handicapés et familles précaires pour le diocèse d... - 0 views

  •  
    "Lundi 17 février, la première pierre de la maison Sainte-Claire, construite sous l'égide du diocèse d'Aix et Arles, a été posée. Située à l'emplacement d'un ancien couvent de clarisses, en centre-ville d'Aix-en-Provence (Bouches du Rhône), cette maison réunira un foyer étudiant animé par la Communauté du Chemin-Neuf, une pension de famille confiée à l'association Habitat et Humanisme et à destination de familles en grande précarité, et une communauté de l'Arche accueillant des personnes handicapées mentales vivant en commun avec des personnes valides."
Veille & Documentation

BVA - Sondages : Le rapport des Français aux personnes âgées - 1 views

  •  
    "Une majorité de Français (57%) prête à consacrer du temps à une personne âgée (dans le cadre privé ou pour une activité bénévole) Les principaux enseignements de ce sondage : Plus des 2/3 (68%) des Français ont, dans le cadre privé, des contacts réguliers avec une personne âgée de leur entourage Les Français accordent surtout un contact personnel aux personnes âgées : il est moins question pour eux de leur téléphoner ou de leur écrire (34%) que d'aller leur rendre visite (55%). Les 50-64 ans partagent avec eux des liens plus privilégiés, lorsque les plus jeunes et les séniors en partagent moins. Des liens principalement familiaux Ces personnes âgées à qui plus des 2/3 des Français rendent visite, téléphonent ou écrivent sont très majoritairement des personnes avec qui ils partagent un lien de parenté proche : un parent, un grand-parent, un frère ou une sœur pour 70% des répondants. Lorsqu'on a plus de 65 ans en revanche, la personne âgée est plus souvent un/e ami/e (48%). La majorité des Français (57%) sont prêts à consacrer du temps à une personne âgée La solidarité se ferait en priorité dans le cadre privé, pour une personne de la famille (43%). Pour autant, plus d'un répondant sur cinq (22%) affirme qu'il pourrait leur consacrer du temps dans le cadre d'une activité bénévole. Les plus volontaires dans l'un ou l'autre cas sont les personnes issues des familles les plus nombreuses et les étudiants. "
Veille & Documentation

Observatoire de la vie étudiante - Synthèse globale - La vie étudiante au tem... - 0 views

  •  
    L'enquête menée par l'Observatoire national de la vie étudiante sur le ressenti des étudiant·e·s pendant la période de confinement montre que la crise sanitaire a eu d'importants effets sur leurs conditions de vie : nombreux sont celles et ceux - notamment parmi les plus jeunes - ayant fait le choix de rejoindre leur famille, bénéficiant ainsi, pour une majorité, d'aides plus nombreuses et de conditions de logement dans l'ensemble plus favorables. Ce retour à une forme de cohabitation contrainte par les évènements n'a toutefois pas empêché pour certain·e·s l'existence de conflits ou encore la nécessité de s'occuper d'un proche malade, autant d'éléments qui ont pu perturber le suivi des études. Les signes de détresse psychologiques ont été dans l'ensemble plus nombreux dans la population étudiante pendant cette période de confinement, de même que la consommation d'alcool ou le renoncement aux soins. La formation à distance, mise en place dans la plupart des établissements, a permis de révéler de nouvelles inégalités au sein de la population étudiante : avec le développement des cours en mode distanciel, disposer d'un ordinateur personnel, d'une bonne connexion internet ou encore d'un environnement calme, sont devenus particulièrement essentiels pour la réussite de chacun·e. Les étudiant·e·s étranger·e·s, par l'éloignement de leur famille et leurs conditions de vie et de travail plus précaires, apparaissent ainsi comme les grand·e·s perdant·e·s de la crise sanitaire. La perte ou la diminution de l'activité salariée, l'annulation ou le report des stages ou encore l'interruption des mobilités internationales ont également transformé l'expérience étudiante, fragilisant davantage les catégories les plus précaires. Ces transformations ont également généré des inquiétudes particulièrement importantes parmi les étudiant·e·s en fin d'études, allant jusqu'à mo
Veille & Documentation

Observatoire de la vie étudiante - Situation financière - La vie d'étudiant c... - 0 views

  •  
    L'enquête menée par l'Observatoire national de la vie étudiante sur le ressenti des étudiant·e·s pendant la période de confinement montre que la crise sanitaire a eu d'importants effets sur leurs conditions de vie : nombreux sont celles et ceux - notamment parmi les plus jeunes - ayant fait le choix de rejoindre leur famille, bénéficiant ainsi, pour une majorité, d'aides plus nombreuses et de conditions de logement dans l'ensemble plus favorables. Ce retour à une forme de cohabitation contrainte par les évènements n'a toutefois pas empêché pour certain·e·s l'existence de conflits ou encore la nécessité de s'occuper d'un proche malade, autant d'éléments qui ont pu perturber le suivi des études. Les signes de détresse psychologiques ont été dans l'ensemble plus nombreux dans la population étudiante pendant cette période de confinement, de même que la consommation d'alcool ou le renoncement aux soins. La formation à distance, mise en place dans la plupart des établissements, a permis de révéler de nouvelles inégalités au sein de la population étudiante : avec le développement des cours en mode distanciel, disposer d'un ordinateur personnel, d'une bonne connexion internet ou encore d'un environnement calme, sont devenus particulièrement essentiels pour la réussite de chacun·e. Les étudiant·e·s étranger·e·s, par l'éloignement de leur famille et leurs conditions de vie et de travail plus précaires, apparaissent ainsi comme les grand·e·s perdant·e·s de la crise sanitaire. La perte ou la diminution de l'activité salariée, l'annulation ou le report des stages ou encore l'interruption des mobilités internationales ont également transformé l'expérience étudiante, fragilisant davantage les catégories les plus précaires. Ces transformations ont également généré des inquiétudes particulièrement importantes parmi les étudiant·e·s en fin d'études, allant jusqu'à modifier, pour certain·e·s, leurs projets d'
Veille & Documentation

Observatoire de la vie étudiante - Logement - La vie d'étudiant confiné - 0 views

  •  
    L'enquête menée par l'Observatoire national de la vie étudiante sur le ressenti des étudiant·e·s pendant la période de confinement montre que la crise sanitaire a eu d'importants effets sur leurs conditions de vie : nombreux sont celles et ceux - notamment parmi les plus jeunes - ayant fait le choix de rejoindre leur famille, bénéficiant ainsi, pour une majorité, d'aides plus nombreuses et de conditions de logement dans l'ensemble plus favorables. Ce retour à une forme de cohabitation contrainte par les évènements n'a toutefois pas empêché pour certain·e·s l'existence de conflits ou encore la nécessité de s'occuper d'un proche malade, autant d'éléments qui ont pu perturber le suivi des études. Les signes de détresse psychologiques ont été dans l'ensemble plus nombreux dans la population étudiante pendant cette période de confinement, de même que la consommation d'alcool ou le renoncement aux soins. La formation à distance, mise en place dans la plupart des établissements, a permis de révéler de nouvelles inégalités au sein de la population étudiante : avec le développement des cours en mode distanciel, disposer d'un ordinateur personnel, d'une bonne connexion internet ou encore d'un environnement calme, sont devenus particulièrement essentiels pour la réussite de chacun·e. Les étudiant·e·s étranger·e·s, par l'éloignement de leur famille et leurs conditions de vie et de travail plus précaires, apparaissent ainsi comme les grand·e·s perdant·e·s de la crise sanitaire. La perte ou la diminution de l'activité salariée, l'annulation ou le report des stages ou encore l'interruption des mobilités internationales ont également transformé l'expérience étudiante, fragilisant davantage les catégories les plus précaires. Ces transformations ont également généré des inquiétudes particulièrement importantes parmi les étudiant·e·s en fin d'études, allant jusqu'à modifier, pour certain·e·s, leurs projets d'
Veille & Documentation

Observatoire de la vie étudiante - Santé - La vie d'étudiant confiné - 0 views

  •  
    L'enquête menée par l'Observatoire national de la vie étudiante sur le ressenti des étudiant·e·s pendant la période de confinement montre que la crise sanitaire a eu d'importants effets sur leurs conditions de vie : nombreux sont celles et ceux - notamment parmi les plus jeunes - ayant fait le choix de rejoindre leur famille, bénéficiant ainsi, pour une majorité, d'aides plus nombreuses et de conditions de logement dans l'ensemble plus favorables. Ce retour à une forme de cohabitation contrainte par les évènements n'a toutefois pas empêché pour certain·e·s l'existence de conflits ou encore la nécessité de s'occuper d'un proche malade, autant d'éléments qui ont pu perturber le suivi des études. Les signes de détresse psychologiques ont été dans l'ensemble plus nombreux dans la population étudiante pendant cette période de confinement, de même que la consommation d'alcool ou le renoncement aux soins. La formation à distance, mise en place dans la plupart des établissements, a permis de révéler de nouvelles inégalités au sein de la population étudiante : avec le développement des cours en mode distanciel, disposer d'un ordinateur personnel, d'une bonne connexion internet ou encore d'un environnement calme, sont devenus particulièrement essentiels pour la réussite de chacun·e. Les étudiant·e·s étranger·e·s, par l'éloignement de leur famille et leurs conditions de vie et de travail plus précaires, apparaissent ainsi comme les grand·e·s perdant·e·s de la crise sanitaire. La perte ou la diminution de l'activité salariée, l'annulation ou le report des stages ou encore l'interruption des mobilités internationales ont également transformé l'expérience étudiante, fragilisant davantage les catégories les plus précaires. Ces transformations ont également généré des inquiétudes particulièrement importantes parmi les étudiant·e·s en fin d'études, allant jusqu'à modifier, pour certain·e·s, leurs projets d'
Veille & Documentation

Observatoire de la vie étudiante - Continuité pédagogique - La vie d'étudiant... - 0 views

  •  
    L'enquête menée par l'Observatoire national de la vie étudiante sur le ressenti des étudiant·e·s pendant la période de confinement montre que la crise sanitaire a eu d'importants effets sur leurs conditions de vie : nombreux sont celles et ceux - notamment parmi les plus jeunes - ayant fait le choix de rejoindre leur famille, bénéficiant ainsi, pour une majorité, d'aides plus nombreuses et de conditions de logement dans l'ensemble plus favorables. Ce retour à une forme de cohabitation contrainte par les évènements n'a toutefois pas empêché pour certain·e·s l'existence de conflits ou encore la nécessité de s'occuper d'un proche malade, autant d'éléments qui ont pu perturber le suivi des études. Les signes de détresse psychologiques ont été dans l'ensemble plus nombreux dans la population étudiante pendant cette période de confinement, de même que la consommation d'alcool ou le renoncement aux soins. La formation à distance, mise en place dans la plupart des établissements, a permis de révéler de nouvelles inégalités au sein de la population étudiante : avec le développement des cours en mode distanciel, disposer d'un ordinateur personnel, d'une bonne connexion internet ou encore d'un environnement calme, sont devenus particulièrement essentiels pour la réussite de chacun·e. Les étudiant·e·s étranger·e·s, par l'éloignement de leur famille et leurs conditions de vie et de travail plus précaires, apparaissent ainsi comme les grand·e·s perdant·e·s de la crise sanitaire. La perte ou la diminution de l'activité salariée, l'annulation ou le report des stages ou encore l'interruption des mobilités internationales ont également transformé l'expérience étudiante, fragilisant davantage les catégories les plus précaires. Ces transformations ont également généré des inquiétudes particulièrement importantes parmi les étudiant·e·s en fin d'études, allant jusqu'à mo
Veille & Documentation

Créteil - Chambre disponible : Colocation Sainte Famille KB - 0 views

  •  
    "La colocation Sainte Famille du KB recherche 2 étudiants pour l'année 2022 -2023. Jeunes hommes ou jeunes femmes (selon les demandes, mais non mixte)."
Veille & Documentation

Actualité - Evénement - 0 views

  •  
    "Originaire de Dourbies, Tristan Guntz est âgé de 24 ans. Il a étudié à l'Institut d'Etudes Politiques d'Aix en Provence durant 5 années. Sa spécialité est l'étude du management interculturel. De famille chrétienne mais pratiquant à son rytme, Tristan a hardamment désiré d'aller découvrir l'Asie. Après neuf mois passé à Manille au milieu de familles vivant dans le dénuement, il est revenu transformé, rayonnant et désireux de cheminer autrement avec le Christ. Zoom arrière au coeur d'une "Eglise de l'autre côté de la terre"..."
Veille & Documentation

Famille Marie Jeunesse Retraite spirituelle pour jeunes - 0 views

  •  
    "Du jeudi 03 au dimanche 06 novembre 2016 se déroulera, à Marie-Jeunesse Tahiti, Punaauia, le quatrième « Concile des Jeunes » organisé par la Famille Marie-Jeunesse! Il s'agit d'une retraite pour les jeunes de 15 à 30 ans souhaitant se retrouver pour célébrer la joie de croire en Dieu et pour vivre un temps fort au niveau de leur foi. Des temps de fraternité, d'enseignements, de prière, de partages et de célébration sont au programme."
Veille & Documentation

Famille Marie Jeunesse Retraite spirituelle pour jeunes - 0 views

  •  
    "Du jeudi 03 au dimanche 06 novembre 2016 se déroulera, à Marie-Jeunesse Tahiti, Punaauia, le quatrième « Concile des Jeunes » organisé par la Famille Marie-Jeunesse! Il s'agit d'une retraite pour les jeunes de 15 à 30 ans souhaitant se retrouver pour célébrer la joie de croire en Dieu et pour vivre un temps fort au niveau de leur foi. Des temps de fraternité, d'enseignements, de prière, de partages et de célébration"
Veille & Documentation

Damien HERVE, un jeune engagé - Diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier - 0 views

  •  
    "Damien, peux-tu nous parler de ton enfance, de ta famille ? Je suis issu d'une famille catholique très investie dans la paroisse. J'ai 24 ans, je suis l'aîné des quatre enfants de Catherine et Michel, mes parents. Avec deux soeurs de 21 ans, Solenn et Marina et un frère Gaëtan qui a 17 ans"
Veille & Documentation

L'addiction aux réseaux sociaux en images - Psychologie - Famille - éducation... - 0 views

  •  
    "Saviez-vous que se connecter sur Facebook est le premier geste au réveil pour 48% des 18-34 ans ? Saviez-vous qu'un utilisateur se connecte en moyenne environ 14 fois par jour sur Facebook ? Grâce à cette vidéo, vous comprendrez pourquoi les réseaux sociaux peuvent avoir un effet addictif et pourquoi il faut les utiliser avec modération."
Veille & Documentation

François regrette le manque d'engagement des jeunes dans le mariageRadio Vatican - 1 views

  •  
    "Le Pape a poursuivi mercredi matin sa catéchèse sur la famille et le mariage, lors de l'audience générale place Saint-Pierre. Il a repris le passage des noces de Cana relatées dans l'Évangile de Jean, rappelant que le premier miracle de Jésus se produit lors d'un mariage. « Ceci nous renvoie au livre de la Genèse lorsque Dieu achève l'œuvre de création et fait son chef d'œuvre, l'homme et la femme, a souligné François. C'est comme cela que Jésus nous enseigne que le chef-d'œuvre de la société est la famille. L'homme et la femme s'aiment ! »"
Veille & Documentation

Pourquoi choisir un foyer d'étudiants catholique ? - Ados - Famille - éducati... - 0 views

  •  
    " peine connues les affectations post-bac, il faut se mettre en quête d'un logement étudiant. L'offre des foyers catholiques, de plus en plus demandés, va au-delà du simple gîte et couvert. Repères Le coût d'un foyer catholique est de : - 320 € par mois en moyenne, pour un foyer en province sans demi-pension.- 480 € par mois en moyenne pour une chambre à Paris sans demi-pension.. Les loyers varient en fonction du niveau de confort (chambre et douche individuelle ou... "
Veille & Documentation

Mgr Fouad Twal : « Le pape François attend que nous revenions à la simplicité... - 0 views

  •  
    "Le pape François sera en Jordanie, en Israël et dans les Territoires palestiniens du 24 au 26 mai. Famille Chrétienne a joint Mgr Fouad Twal, patriarche latin de Jérusalem. Il explique dans quel esprit il accueillera le Saint-Père, qui rencontrera également le patriarche orthodoxe, cinquante ans après la rencontre historique de Paul VI et d'Athénagoras."
1 - 20 of 258 Next › Last »
Showing 20 items per page