Skip to main content

Home/ Lecture et écriture du texte numérique/ Group items tagged liseuses

Rss Feed Group items tagged

Michel Roland-Guill

Pourquoi les outils de lecture de livres électroniques ne sont-ils pas plus i... - 0 views

  • Les logiciels qui équipent nos terminaux de lecture électronique ont besoin d'une révolution, non pas tant pour améliorer la lecture, que pour l'organiser.
  • (et dire que nombre de terminaux de lecture ne permettent encore même pas d'utiliser ce type d'outils pour faire glisser des contenus web dans son appareil de lecture !
  • ...3 more annotations...
  • arrêtez de croire que nous ne lirons que des "livres" sur nos appareils de lecture (et surtout que les livres que vous vendez !) : permettez-nous d'y lire le web d'une manière optimale.
  • Permettez-moi de mettre des tags sur les contenus.
  • Il serait temps de s'écarter des métaphores du monde physique pour s'appuyer sur les capacités des appareils numériques à aider leurs clients à gérer leurs contenus et à atteindre leurs objectifs de lecture.
  •  
    "Pourquoi les outils de lecture de livres électroniques ne sont-ils pas plus intelligents ?"
Michel Roland-Guill

Kindle paperwhite : l'effroyable catastrophe - 0 views

  •  
    "@Thierry Merci pour ce test: j'attendrai la prochaine génération de liseuse retro-éclairée. Le poids et la réactivité sont essentiels effectivement.
    @Hubert La partie est peut-être jouée effectivement mais ce serait alors dommage. Je ne suis pas raisonnable: j'ai une liseuse et une tablette, plus exactement, depuis peu, une tablette 7 pouces et effectivement pendant un temps je me suis demandé si ma liseuse n'était pas devenue inutile. Et bien non: la liseuse reste le "lieu" de la lecture (annotatrice éventuellement). Trois raisons:
    - le poids (et la taille): je l'ai toujours dans une poche intérieure de mes vestes, je l'oublie lorsque je n'en ai pas besoin;
    - la 3G Amazon qui me donne partout la possibilité de charger mes livres, en acheter éventuellement, et les articles que j'envoie sur le Kindle via klip.me;
    - la faible connectivité (à l'importante nuance supra): je sais que lorsque je prend la liseuse je vais lire, pas jeter un coup d'oeil à mes mails ou à Facebook, etc.
    A quoi en rajouter une 4e: le prix, pas seulement au moment de l'achat mais dans l'usage quotidien, lorsque je sors ma liseuse je ne sors pas un luxueux machin qui exciterait l'envie autour de moi (dans le tram, dans la rue, etc.) et je n'ai pas le stress du risque de l'oublier dans un café, dans le train, etc.
    La partie semble jouée effectivement (et du coup il semble que Bezos ait bien joué avec sa tablette Fire) mais je ne peux m'empêcher d'espérer que ce ne soit pas tout à fait bouclé: http://www.idboox.com/economie-du-livre/450-000-readers-vendus-en-allemagne/"
Michel Roland-Guill

affordance.info: Kind(le) of a(n I)pad : du passé faisons tablette rase. - 1 views

  • C'est là encore le message que semble nous adresser Steve Jobs avec son iPad : ne pas mettre la lecture au centre, à l'isoloir, mais la laisser là où elle s'épanouit (et se vend aussi le mieux ...), c'est à dire dans la périphérie de l'ensemble de nos pratiques culturelles connectées. 
1 - 19 of 19
Showing 20 items per page