Skip to main content

Home/ Les identités numériques/ Group items tagged vie privée

Rss Feed Group items tagged

Palut Pascal

la notion de consentement par le G29 - directive vie privée et données person... - 0 views

  •  
    notion de consentement en matière informatique et liberté
peir ric

Technologies du Marketing: Les paradoxes de la vie privée - du secret au mens... - 2 views

  • Cette balance mérite cependant d'être mieux caractérisée : les bénéfices reçus sont le plus souvent des bénéfices immédiats, les risques sont des risques futur dont la probabilité de réalisation est faible.
  • ur la valorisation des informations nouvelles, et qui propose et vérifie que si les bonnes nouvelles sont intégrées dans la décision, les mauvaises seraient masquées, ignorées, témoignant d'un comportement d'autruche.
  • A l'ère de l'information munificente, ce n'est ni la quantité ni la qualité de l'information qui compte, mais sa valeur dans un système de préférence. L'information est un bien soumis aux préférences, et l'on peut comprendre que des mécanismes de sélection déterminent son usage. En très bref, on ne retient que ce qui nous arrange dans l'immédiat.
  • ...6 more annotations...
  • Il est fort probable que les alarmes médiatiques plutôt que de dissuader soit totalement ignorées.
  • En conclusion, si fondamentalement le problème est une balance entre avantages obtenus (la personnalisation) et les coûts concédés (celui de l'abandon des données personnelles), trois questions sont posées :
  • 1) Selon quel modèle les conséquences futures de l'abandon des données sont évaluées ? Quels sont les types de risques envisagés : usurpation d'identité, surveillance policière, publicité non sollicitée....et quelles probabilités leurs sont associées ?
  • 2) Dans quelle mesure ces valeurs sont affectées par la manière dont le problème est posé pour chacun et par l'aversion au risque propre à chacun.
  • 3) Mais surtout de quelle manière les informations sur ces risques sont incorporées dans nos évaluations?
  • La conséquence de l'état d'ignorance dans lequel nous met la société de l'information est très certainement que la meilleure stratégie des membres de la société soit désormais de mentir et de dissimuler, il faudra explorer plus avant comment le triomphe de la transparence conduit au royaume de l'hypocrisie. Comment le secret violé conduit à la généralisation du mensonge.
peir ric

Le nouveau Facebook est il diabolique ? | ReadWriteWeb France - 1 views

  • L’offre de Facebook est très séduisante, mais ce n’est pas forcément une bonne affaire pour le web.
  • Nous savons désormais pourquoi Facebook a opéré un changement à 180° concernant la gestion de la vie privée en décembre dernier : ils souhaitaient utiliser les données autrefois privées pour rendre l’ensemble du web social.
Julien PIERRE

Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook - 4 views

  • Facebook devient la pieuvre hyper-tentaculaire du Web
  • vous serez automatiquement identifié via votre identité Facebook, qui devient ainsi le point de contrôle de toute votre identité virtuelle.
  • Facebook utilise vos données personnelles comme monnaie d’échange : car tout ça a un prix. Les systèmes centralisés coûtent chers
  • ...5 more annotations...
  • Au lieu de créer un système basé sur la créativité de leurs utilisateurs et les bénéfices d’un réseau de publication, au lieu de générer de la valeur par de la création, Facebook a choisi de faire captation, de faire propriétarisation de l’utilisateur, pour l’exporter en échange d’argent.
  • Or, que veut-dire contrôle, dans un système d’hyper-media comme le Web ? Ça veut dire que la possibilité de censure s’exerce non seulement à l’intérieur du réseau, mais aussi à l’extérieur, puisque c’est Facebook qui, telle une pieuvre hyper-tentaculaire, tire toutes les ficelles.
  • chaque fois que vous publiez, vous remettez aux mains de Facebook vos données.
  • Les fichiers sont stockés sur les serveurs de Facebook (où la loi française ne s’applique pas, faut-il le rappeler), les logs sont chez facebook. Vos conversations de chat ? Enregistrées chez Facebook. Toutes vos photos ? À quelques clics près visibles par n’importe qui en charge à Facebook.
  • il veut que par défaut, tout soit public.
  •  
    un très bon billet qui ne va malheureusement servir à rien. Cela va renforcer ceux qui sont déjà convaincu, pour les autres, je n'y crois pas.
peir ric

Le monde entier enterre la vie privée - BUG BROTHER - Blog LeMonde.fr - 2 views

  •  
    "ps-là, la CNIL et ses pairs, créés pour protéger les citoyens du fichage administratif et de la surveillance d'Etat, nous alertent sur les dangers pris par ces ados qui montrent leurs fesses sur Facebook."
peir ric

FredCavazza.net > Comment les nouvelles règles de Facebook vont modifier le c... - 0 views

  • Publier des profils et des informations personnelles n’est pas très choquant en soit (après tout c’est ce que font des millions de blogueurs et tweeteurs) mais ce qui est gênant c’est que le service s’est toujours vanté d’être respectueux de la confidentialité des données, et maintenant qu’il a constitué une base de données gigantesque de profils (avec moyens de contact, listes d’amis, photos, vidéos…) il nous informe que tout ceci est librement accessible à moins que vous ne changiez vos paramètres de confidentialité.
    • peir ric
       
      ce qui gonfle, c'est le changement unilatéral des règles du jeu
  • Tout ceci est d’autant plus regrettable que certaines règles de sécurité ne sont pas respectées (Pourquoi Facebook a crucifié la sécurité) et que de nombreuses irrégularités ont déjà été constatées (Why You Shouldn’t Trust Facebook with Your Data: An Employee’s Revelations).
  • la confidentialité est un élément moteur dans la dynamique communautaire, changez les règles et vous changez la façon dont les utilisateurs vont se comporter.
    • peir ric
       
      YES !
  • ...6 more annotations...
  • Même si la majorité des utilisateurs des médias sociaux est avant tout en recherche de visibilité (cf. La vie privée n’est pas ce que l’on croit et Ok You Luddites, Time To Chill Out On Facebook Over Privacy) ce n’est pas une raison pour forcer la publicité des données personnelles
  • Nous nous retrouvons donc avec une meta-plateforme de publication qui en voulant enterrer ses concurrents (MySpace, Twitter…) va accélérer un phénomène d’avatarisation des membres.
  • Toutes les informations publiées sont ainsi autant de moyen de façonner un personnage qui vous ressemble et qui va renvoyer l’image que vous avez choisi, une image valorisante et forcément légèrement déformée de la réalité.
  • Rien de très malsain dans cette attitude (nous cherchons tous à montrer la meilleur image de nous-même) mais problématique pour un service qui se vante d’avoir le meilleur système de ciblage comportemental.
  • Les mécanismes de ciblage comportemental fondés sur un cookie (Wunderloop) ou sur l’historique de recherche (Google) ne sont pas affectés par ce phénomène de “travestissement” car les internautes n’ont pas l’habitude de tricher dans une situation de surf ou de recherche. Par contre cela risque de nuire à la performance des campagnes ciblées sur Facebook.
  • L’impact du changement des règles de confidentialité va donc être majeur mais va surtout se faire sentir dans la durée avec une prise de conscience de la part des utilisateurs que les données personnelles sont un actif et que la confidentialité est un business.
1 - 20 of 24 Next ›
Showing 20 items per page